… (re)

En voilà une journée comme je les aime... J'arrive au bahut relativement de bonne humeur ce matin pour apprendre tout de bout que le projet de site (désolé, je ne livrerai aucun détail pour l'instant) sur lequel je travail depuis largement 9 mois a été annulé ou du moins en grande partie réduite, pour les bon vouloir d'une personne (prof qui veut, bizarrement d'un coup comme ça, sans en avertir personne, lancer un site elle aussi...), qui, j'en suis sûr, ne sais pas rédiger la moindre ligne de code propre, et encore moins faire la différence entre le php et le css ! Je me tue a essayer de faire quelque chose de bien, d'utile, d'agréable... et on me met litteralement de côté sans me demander mon avis. Bon, c'est sympathique.

Je me console en me disant que les moins passé à traduire progressivement l'interface admin de mambo, ainsi que le thème mambo créé ne l'auront pas été en vain... je vais les mettre à disposition du publique dans le domaine publique (comme c'était d'ailleurs mon intention première, après avoir mis en ligne le site) en attendant de voir comment les choses évoluent. Le temps d'archiver tout ça, je vous le passerai.

Heureusement, le directeur, qui est sympa et qui essaye de résoudre les problème a l'air d'avoir promis que mon projet ne tombera pas à l'eau, mais viendra en complément de l'autre. J'accepte tout à fait ce point vue, étant donné que l'affrontement ne sert à rien et que de toute façon, je pense qu'on fera vite la différence entre un mambo à peu près au normes et compatible pour tous les navigateurs, et un site en tableau, avec frame pondu très certainement grâce à publisher...

Conclusion : ce post ne servait à rien d'autre qu'exprimer mon dégout sur le non respect du travail d'autrui et le fait que je n'apprécie guère le fait qu'on me marche sur les pieds dans mon dos (c'est pourtant humainement impossible, essayez !!). Mais pour l'école, pour les élèves et surtout pour mon directeur que j'apprécie énormément, et qui a très certainement autre chose à gérer en ce moment qu'un conflit aussi con, je m'écraserai et je ferais ce qu'on me dira...

Nota : ces lignes ont été écrites sous le coup de l'émotion, suite à une discussion que l'on m'a (surement que très partiellement) rapporté. Ce qui fait que le contenu de cet article est peut-être inexact, voire faux... Je vous tiendrais au courant de la tournure des évènements, je vais mener une enquète plus approfondie demain. Cependant, j'ai de forte présomption que la trame de fond soit exact (que donc mon projet soit mutilé au moins en partie, ce qui est, de toute façon pour moi, dégueulasse).