Les grèves

S'il y a bien une chose que le gouvernement actuel aura réussi, en refusant d'écouter la rue, c'est justement de détourner le regard de la plupart des français vers cette même rue. Et au lieu de travailler sur les questions de fond, ils sont en train de monter la moitié de la population contre l'autre moitié.

Il n'y a effectivement rien de plus emmerdant que de devoir se lever plus tôt pour aller bosser. Et le français étant par nature râleur et égoïste, il est certain qu'il gueulera sur les cheminots avant de réellement s'interroger sur le contenu des lois qui continuent d'être étudiées pendant ce temps.

On le sait depuis l'antiquité, il n'y a rien de mieux que la terreur ou la discorde pour gouverner en paix. Rajoutez aux conflits sociaux la « grande menace terroriste » et vous pouvez être sûr que la droite repassera en 2012...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://etienne.depar.is/a-ecrit/trackback/170