Grrrr

Top, je suis un pays dans lequel, lorsqu'il est écrit à la porte d'une boutique « fermeture à 17h30 », il faut comprendre « passer 17h15 c'est même plus la peine d'essayer d'entrer sous peine de grosse déconvenue ». Je suis, je suis ? La France. Bien joué.

J'en ai un peu ras le bol de tout ces commerces qui se la joue « pas fonctionnaire » alors qu'en pratique ils sont de toute façon fermés à cinq heures pétantes. Je crois que ce qui me blase le plus c'est le regard de loutre cuite du mec au comptoir derrière la porte qui m'indique l'air sévère le panneau des horaires de l'établissement, alors qu'il sait qu'il est en tort. Ce regard détestable du mec qui sait qu'il peut t'insulter vu qu'une vitre blindée sépare sa connerie arrogante de tes instincts animaux les plus primaires : ceux qui pourraient te pousser à éparpiller sa suffisance crasse à travers le hall d'accueil. J'aime pas les hygiaphones.

À ça en France, on est les premier quand il s'agit de déporter du monde ou les foutre à la rue, mais quand il s'agit de bosser, y'a plus personne.

J'en viens d'ailleurs à me demander si on y gagnerait pas en passant aux trois huit dans les services : cela créerait a priori des emploi, ce qui n'est pas un mal dans un pays au fort taux de chômage, et au moins nous serions sûr de toujours touver quelqu'un derrière le comptoir...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://etienne.depar.is/a-ecrit/trackback/167