Des nouvelles

Ça commençait à faire un bail que je n'étais pas revenu écrire un petit documents, et même si pas beaucoup de gens s'y intéressent, ça aide toujours pour donner quelques nouvelles, du type "je suis pas mort".

Bon faut dire que j'ai vraiment du mal à toucher terre en ce moment. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai un grave problème organisationnel, et je fais tout en coup de vent, voire pas du tout quand ce n'est pas essentiel. Et beaucoup trop de choses en patissent (comme Umaneti par exemple). Va falloir que je reprenne tout ça en main. Déjà éviter de me coucher tous les soirs à 2h sous prétexte que j'arrive pas à me mettre à bosser. Un peu de volonté que diable !

Sinon quelques nouvelles du front :

  • Les vacances ont été beaucoup trop courtes... J'en rentre plus crevé que lorsqu'elles ont commencées. Pas eu le temps de vraiment me remettre. La reprise est dure
  • Un week end génial à Antony. Je veux tous vous revoir vite :) vous me manquez déjà.
  • Les médians ont commencés. Pour l'instant j'ai l'impression que je m'en sors pas trop mal, au vu de la (non) quantité de travail effectuée.
  • Changement sur mon pc d'où windows a définitivement disparu. Je ne m'en sers plus depuis un an plein maintenant, l'ayant remplacé par Ubuntu, un système d'exploitation alternatif me convenant parfaitement. Mais ce changement ne signifie pas nécessairement une radicalisation de mes pensées, au contraire, je pense que je n'ai jamais été aussi ouvert que ces derniers temps. En effet, j'en revient de tous les côtés, des windowsiens n'assumant pas leur système (crachant sur microsoft sans pour autant changer), des libristes extremistes, etc... Je me forge petit à petit un vrai esprit critique dans ce domaine dont je me félicite. Même si j'ai mes propres convictions. Mais là n'est pas le sujet. Nan honnêtement, la suppression de windows était tout bètement liée à un besoin de place sur mon disque dur, et que je ne voyais pas l'interêt de m'encombrer d'un truc que je n'utilise pas.

Je vais essayer dans la semaine qui vient de me remettre à bosser sur uma, parce que là ça craint un max. Faut que je discute aussi sérieusement à quelqu'un d'un projet qui m'obsède. Savoir si c'est une bonne idée ou pas, et même s'il parait fou, je sens que je vais craqué plus vite que je ne le pense. Mais ça remettrait pas mal de choses en question dans ma vie, dont son principal but jusqu'à présent. Mais depuis l'âge de 8 ans, il serait peut-être temps... C'est ça, mûrir ?

C'est complètement inutile comme remarque, mais Avril Lavigne, c'est le bien.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://etienne.depar.is/a-ecrit/trackback/135