Au revoir Tanglewood

Et voilà... c'est à regret que nous avons du laisser derrière nous la petite ville de Tanglewood, le calme revenu. Mais pourquoi le calme est-il revenu ? Parce qu'il l'avait quitté. J'explique ^^

À peine arrivé dans la ville de Tanglewood, situé, comme chacun le sait, dans l'Ouest Sauvage, nos louvettes et louveteaux apprenait l'horrible kidnapping de Belette-Qui-Danse, la fille de Chouette-Qui-Chante, l'indienne tenancière des bains de la ville. Le malfaiteur n'était autre que le plus grand desperado de l'époque : Pat the Ugly, plus connu sous le sobriquet de Patou.

Sa recherche fut longue, d'autant qu'en cours de route on se rendit compte que quelqu'un pillait les réserves de pemican, la nourriture de base de chaque cowboy. Après avoir soupçonné le banquier Ford Knox qui se serrait enrichi par la même, nos infaillibles louveteaux se rendirent bien sûr à l'évidence qu'il s'agissait du shériff Will, ce sacré gourmand.

Mais heureusement, après avoir fouillé maintes mines d'or, revendu des fruits à Ford Know contre de l'or pour essayer de racheter BQD, fait une poursuite infernale dans le Grand Canyon de la Mort qui Tue, les louvettes et les louveteaux attrapèrent enfin Pat the Ugly qui ne dit qu'un mot pour sa défense : "Aaaaaaaarrrrrrgghhhhh".

Quelle fête au village mes amis pour les retrouvailles de BQD et Chouette-Qui-Chante !

Plein de pistes durant ce camps, dont une scénette issu des fabliaux du moyen âge préparé par 4 de nos louvettes, c'était vraiment génial.

Il ne faut bien sûr pas oublier le concours cuisine, dont le jury était spécialement animé cet année par deux grande personnalités venue exprès de France, je veux bien sûr parler de MM. Gusteau et Duchemin.

Je crois que tout le monde, enfants comme chefs, était content du camp. C'est le principal !

edit : j'oubliais la note la plus importante ^^ : tous les Tanglewood Post paru sur le camp sont désormais accessibles en ligne.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://etienne.depar.is/a-ecrit/trackback/120