Hélas

Je suis déjà crevé !
Marre de l'école, de tout, envie d'arrêter, de partir, ailleurs, me changer les idées.
Voir ce monde que l'on ne connait finalement que si peu
Découvrir des gens avec qui l'on serait heureux
changer cette vie répétitive et inutile qui ne nous conduit qu'au désastre
d'une vie manqué, passé sans que l'on s'en rende compte
De là haut ils nous contemplent, l'oeil rilleur les astres
ils savent bien que l'on est rien, que l'on soit roi, ponte
ou président ! Rien ne les touche, comme rien ne nous
touche, pauvres ahuris sans avenir que nous sommes
trop occupé à s'enrichir sur le dos de plus pauvre comme
des misérable, sans conscience ni morale. Mou
nous sommes mous et ne voulons pas changer
dans un système à sens unique tel des prisonnier
prisonnier finalement heureux de leur sort
rien à faire pour réussir, le soir s'endort
sur ses deux oreilles le monde meurt
mais je m'en fout
le monde pleurt
mais je m'en fout
un jeune chinois est mort écrasé sous une machine aujourd'hui
mais je m'en fout
un africain est mort de faim il avait 10 ans de vie
et je m'en fout
votre fils s'est cassé un ongle en sport
c'est un scandale appelons la police vous êtes en tort.
Pauvre de nous qui nous enfonçons chaque jour un peu plus dans le noir le plus complet
et nous qui ne voulons pas en sortir, mais préférons y rester car cela nous plait.
Mais moi j'en ai ras le bol
marre de me trimbaler en col
quand d'autres n'ont plus rien à se mettre
Il est temps que le monde bouge
Que l'on change nos habitude sans virer au rouge
et qu'enfin, en se couchant au soir de notre vie
quand la petite boite se refermera sur nous sans bruit
on puisse penser on voulait changer le monde
et pour une fois, pour une fois dans une grande ronde
on a réussi à le faire
et les mauvais esprit de se taire
car rien n'est impossible
du moment que l'on veut
du moment que l'on peut
pas besoin d'être irascible
car pour gagner il faut aimer
aimer les autres et non soit même
car il ne sert à rien que l'on m'aime
si je n'ai pas la force dans une glace de me mirer
honteux d'avoir une fois de plus gaché 90-100
années d'évolution à ne rien faire pour les autres.

Oui ce soir j'en ai marre et je sens
qu'il ne sert à rien d'être apôtre
du vent, et que plutôt que de parler dans le vide
je ferai mieu de commencer à travailler pour pouvoir remplir les bides
de ceux qui n'ont rien plus tard.
Car sans action le fard
ne sert à rien. Alors cessons de parler pour ne rien dire et agissons.
Afin que les générations futures ne nous prennent pas pour des cons
et nous remercient. Ce soir je suis vraiment las
et je me dit que plutôt que de perdre mon temps à ne rien faire
je devrai tout claquer pour aller là bas
ou l'on a besoin de mon savoir-faire
Mais je suis comme vous finalement
lâche, con et nul. Et evidement
je ne bougerai pas
je n'irai pas
et le monde crevera
et ce sera peut-être à cause de moi
Hélas



Suite à la demande de brigetjones30, je lui abandonne très volontier les droits que j'ai sur ce texte afin qu'elle puisse mener à bien son projet.

N'hésitez pas, vous aussi, à participer au projet ! (Merci à Joey de m'en avoir informé !)