Finalement je change d'avis.

Eh oui, au moment où une grande majorité de gens préfère le non, eh bien finalement je sens que je suis pour le oui à la constitution européenne. Et plusieurs articles récents ne font que m'encourager dans ma décision.

Alors aujourd'hui je le clame bien fort : oui à la constitution européenne !

Commentaires

N'hésitez pas à réagir en m'envoyant un email, qui sera publié ci-dessous sous la forme d'un commentaire.

Comment from stupidchick

De stupidchick - 18/05/2005, 16:20

comme tu as raison!!! ya que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Moi c'est pareil, je m'étais dit que je voterai non, puis j'ai décidé oui. Mais finalement je suis en train de me demander si je ne vais pas voter blanc. Mais non. Le oui c'est bien.

Comment from Antoine

De Antoine - 19/05/2005, 18:48

C'est une sage idée ;-)
Antoine


Comment from KR

De KR - 20/05/2005, 18:53

Pourquoi ?!

Je trouve celà difficile à comprendre... Voter oui, deux mois après que cette satanée commission européenne ait quasiment réussi à imposer les brevets logiciel (au seul bénéfice de grosses boîtes, comme nos "amis" de Redmond).


Or, pour autant que je sache, la constitution de giscard donne encore et toujours la part belle à cette même commission corrompue, tandis que le parlement européen est encore et toujours une instance pour ainsi dire consultative (tout juste le droit de dire "non" à une directive, et encore, dans quelles conditions) !


Désolé, mais je suis toujours convaincu que si ce foutu traité passe, c'est un avenir de merde qui nous attend.


PS : pourquoi dites-vous que le "non" est soutenu par une "grande majorité" ? Il me semble que c'est plutôt serré, au contraire...


Comment from milouse

De milouse - 20/05/2005, 23:12

Effectivement ce n'est pas une grande majorité (un accès de dramaturgie de ma part ?).


Par contre il me semblait avoir compris qu'au contraire, la constitution donnait plus de poids au parlement, d'où mon soutien (puisqu'entre autre, le parlement était plutôt défavorable aux brevets logiciels).

Comment from Antoine

De Antoine - 21/05/2005, 18:34

@KR : voter non à la Constitution Européenne ne fera pas disparaître la Commission Européenne...

et, le Traité donne plus de pouvoirs au Parlement...

et, le Traité instaure un système de pétitions : si 1 millions de citoyens de l'U-E signent une pétition demandant qqchose à la Commission, celle-ci devra les écouter...

Non, le Parlement n'est pas juste un "organe consultatif"

Antoine

Comment from KR

De KR - 24/05/2005, 11:59

Antoine,
> voter non à la Constitution Européenne ne fera pas
> disparaître la Commission Européenne...

Celà permettra déjà de lui donner une bonne claque bien méritée... Celle-ci étant (il me semble) en pleine reconstitution, celà incitera peut-être nos "chers" gouvernants à choisir autre chose que des mauvais clones de bush (cf. le candidat italien et ses "commentaires" sur les gays et les mères célibataires, le nouveau présient barroso qui était l'un des instigateurs de la guerre en irak avec blair, aznar et le cow-nard) ou des intégristes capitalistes en guise de commissaires (exemple : notre compatriote Pascal Lamy, qui a quitté son siège de commissaire européen pour devenir président de l'OMC... Sans commentaire).
De plus, si le traité est réécrit (par une *véritable* assemblée constituante, par exemple), le pouvoir de cette petite oligarchie corrompue pourra être sérieusement limité.

> Non, le Parlement n'est pas juste un "organe consultatif"
> et, le Traité donne plus de pouvoirs au Parlement...

Bigre... Qu'est-ce que celà devait être avant, alors ! Celui-ci a juste le droit de donner ou non son aval au budget et aux propositions de directives. Il n'a quasiment pas de pouvoir législatif, puis qu'il ne peut pas proposer des textes (c'est le privilège de la commission), pas de pouvoir exécutif (c'est le privilège de la commission et du conseil des ministres), et pas de pouvoir judiciaire (normal, c'est le rôle des diverses cours de justice). En gros, il a autant de pouvoir que le Soviet Suprême du temps de J. Staline... Cà c'est de la démocratie !

> et, le Traité instaure un système de pétitions : si 1 millions de
citoyens
> de l'U-E signent une pétition demandant qqchose à la
Commission,
> celle-ci devra les écouter...

Celle-ci POURRA les écouter, nuance (relis l'article en question : "Des citoyens de l'Union (...) peuvent prendre
l'initiative d'INVITER la Commission...
") ! Celà veut dire qu'elle pourra aussi jeter les pétitions à la poubelle sans en tenir compte (cf. justement le peu de cas fait par la pétition EuroLinux sur les brevets logiciels par cette fameuse commission).
De plus, ces pétitions doivent provenir d'un nombre significatif d'états membres (les problèmes ne concernant qu'un ou deux pays, on s'en fout), et proposer un demande répondant "aux fins de
l'application de la Constitution" : pas question donc de toucher au Très Saint Marché (r) ni à la Déesse Conccurence-Libre-Et-Non-Faussée (tm), qui c'est bien certain sont nos amis et veulent notre bien.

Et je suis censé approuver celà ? Non, non, non et NON !