… Du haut de son building…

Du haut de son rocher, éclairé par la lune argenté rayonnante dans l'opacité environnante, le loup se sent fort. Du plus haut des cieux, le grand aigle, tournoyant dans les derniers éclats d'un soleil écarlate succombant devant la nuit, se sent maître du monde.

A travers les savanes dorées qu'il traverse en un éclair, ne laissant derrière lui qu'un nuage de fine poussière orangé difractant les rayons du brûlant astre des jours, le guépard se voit comme l'empereur de son territoire. A vingt mètre su sol, sautant d'arbre en arbre pour atteindre l'éternelle cime verdoyante de la canopé, le singe savoure sa puissance.

Vivant dans un paradis de beauté, de couleur, d'odeur, de sensation, les animaux ont cette chance que l'on a perdu.

En haut de sa tour l'homme remet sa veste raide et plonge son regard par la vitre dans la noirceur de cette soirée urbaine. La pluie acide de trop de polution dégoulinant, grasse, sur les vitre du building avant de terminer leur courses folles en s'écrasant sur le béton étanche et privant l'homme de tout contact d'avec sa mère nourricière. Ce soir là il se couchera dans de beau drap de soie, après avoir gagné suffisament d'argent pour pouvoir s'offrir un week end loin de la ville avec sa femme. Il est heureux, il se sent maître de lui.

Mais n'a t-il pas gaché son existence au contraire ? Le lion qui finit sa toilette avant de s'endormire au bord de la marre, à l'ombre du baobab abritant sa lionne et ses petits, est content aussi. Et pourtant il n'a pas eu besoin pour cela de gagner de l'argent.

Pourquoi l'homme s'est-il asservi pour vivre. Pourquoi avoir inventé cette notion d'argent, quand on peut donner et recevoir ? Pourquoi vouloir dominer les autres quand, par le fait même que l'on vit, on est déjà gagnant ?

Pourquoi l'homme ne peut-il pas vivre comme ses cousin, lointain, certe, mais parent quand même, les animaux, en harmonie avec la nature et ses équivalents ?

Trop de guerre on déjà ensanglanté le monde à cause de l'argent. Affranchissons-nous en, et tout sera plus simple !

Je rêve trop... ça me perdra surement, mais ça serait si beau !

Commentaires

N'hésitez pas à réagir en m'envoyant un email, qui sera publié ci-dessous sous la forme d'un commentaire.

Comment from nany

De nany - 02/11/2004, 20:29

je n'ai qu'un mot: magnifique p:)

p.s: c tellement bô de rêver...

bisous

Comment from luvia

De luvia - 02/11/2004, 20:29

je suis d'accord avec toi! se serai si beau!... mais on peut toujours espéré et croire qu'un jourle monde changera malgré tout, qui sait? on nous réserve peut-être des souvenirs dans quelques (milliers) d'années? ..je m'égare..
bizzouxxx