N'allez plus chez Autobacs

Les gentils messieurs de chez Opel ont tranché : Vincent avait raison, c'était bien les freins. Retour sur une opération qui aura coûté bien cher au final. Vous connaissez l'histoire du type qui va à l'hôpital et qui en ressort plus malade qu'il y était entré ? Et bien c'est ce qui vient d'arriver à Titine, à la seule différence, heureusement (ne soyons pas matérialiste) que Titine est ma voiture.

Il y a de ça trois semaines, je me décide enfin, après quelques mois de remise au lendemain, à porter ma voiture en révision. Je sentais bien que la pauvre commençait sérieusement à fatiguer, et qu'un petit contrôle ne lui ferait pas de mal. Dans ma région j'ai plus que le choix pour les révisions : Opel (j'ai une Agila), Feu Vert, Autobacs, et à peu près toutes les marques de voitures possibles en concession. Après un rapide comparatif des prix, et poussé par l'habitude, je l'apporte chez Autobacs pour une révision complète.

Quelques heures plus tard, je viens la reprendre et payer (glups). On me signale que vu leur état, ils ont préféré me changer les plaquettes de frein avant (ah bon ? C'est marrant je n'aurais jamais cru que je pillais autant ^^). Qu'à cela ne tienne : tout ce qui est bon pour ma Titine est bon pour moi. Je paye con(mp)te(a)nt et m'en retourne chez moi.

Le lendemain à peine, alors que je dois faire un bout de route (Orry La Ville - Compiègne aller retour) Titine commence à couiner. D'abord gentiment, puis de plus en plus fort. Et ça dure. De jours en jours. Comme je ne suis pas du genre à paniquer, et surtout que je suis une bille en mécanique (pas pour rien que j'ai fait GI plutôt que GM ou GSM), j'attends que ça passe. Et évidemment ce n'est pas passé.

Des amis font des pronostics : soit c'est les freins, soit c'est les roulements. Moi même j'envisage la courroie. En fait je ne souhaitais ni envisager les frein, ce qui aurait voulu dire qu'Autobacs avait fait un boulot de cochon, ni envisager les roulements, étant donné qu'ils avaient été changés un an auparavant pour cause de "destruction complète" (sic l'employé), ce qui aurait voulu dire que définitivement je roule n'importe comment.

J'ai donc fini par décidé tout de même à l'amener dans un garage neutre (Opel, heureux parent de ma titine quand même) afin de voir ce qui pouvait se tramer. Merci au passage au petit frère et à la maman pour avoir fait le déplacement à ma place.

Le diagnostic ne s'est pas fait attendre : "ils [Autobacs, donc] ont simplement monté des plaquettes neuves sur des disques usagés. Du coup forcément ça n'a pas tenu. Va falloir tout changer, y'en aura pour 200€".

Donc, grâce à Autobacs et à son boulot de cochon, je me vois obligé de payer deux fois des plaquettes de frein. Vl'a l'intérêt.

Je ne suis vraiment pas près de retourner chez eux, et je ne vous encourage donc vraiment pas à y aller si vous vous posez la question ! Et bien que les révisions soient garanties, j'ai pas le courage de me battre avec un service clientèle qui aura de toute façon toujours trente-six milles bonnes raisons de me montrer que c'était de ma faute gnagnagna.