Mal de dos 1, moi 0

Ça va faire une semaine que je hurle à chaque fois que je fais le moindre mouvement. J'ai le dos complètement en compote, et c'est pas super marrant.

D'autant que Paris n'est pas du tout adapté aux gens ayant mal au dos : allez traverser le grand hall de la défense pour prendre son RER à une heure de pointe avec un lumbago… bah je vous souhaite bien du plaisir. J'ai l'impression que les parisiens trouvent ça drôle d'avancer complètement irrégulièrement : un coup ils vont aller limite en courrant, avant de feiner d'un coup juste devant vous (juste par plaisir de pouvoir vous lancer un "'pouviez pas regarder où vous allez ?", sachant que dans l'entre temps, ce brusque mouvement vous a à moitié déchiré le dos et que c'est les larmes aux yeux que vous bredouillez un vague pardon.

Le ponpon revient en tout cas aux portillons automatique buggé. Il est tard, vous êtes crevé, vous n'avez qu'une envie c'est de rentrer chez vous et de vous allonger, pour enfin ne plus trop souffrir du dos (en plus). Comme tout provincial qui se respecte, vous êtes habitué à une certaine efficacité des choses, et ne vous doutez pas qu'à Paris rien ne fonctionne jamais comme on s'y attend. Vous passez donc rapidement votre coupon de carte orange dans la fente prévu à cet effet, faites une enjambé pour avancer jusqu'à la fente de sortie du coupon, et, tout en regardant ladite fente, vous commencez à faire la seconde enjambée qui vous emmènera de l'autre côté du portillon. Le ticket ressort, vous l'attrapez, tournez la tête et… vous vous rendez compte que le portillon ne s'est pas ouvert, entrainant une collision assez désagréable contre cette même porte métalique, vous arrachant au passage un cri de douleur assez éloquant commandé par votre dos endoloris.

Tout en pestant vous changez de portillons, faîtes passer une seconde fois votre coupon de carte orange qui est… refusé (c'est pour le coup logique, on ne rentre pas deux fois de suite dans le rer sans en sortir…) Et bien sûr, c'est à ce moment là (donc bien 30 à 40 secondes plus tard, que le premier portillon daigne enfin s'ouvrir.

Bref. J'ai mal au dos :'(

Commentaires

N'hésitez pas à réagir en m'envoyant un email, qui sera publié ci-dessous sous la forme d'un commentaire.

Comment from Lilipoulette

De Lilipoulette - 21/06/2007, 22:51

Ah ben les transports parisiens hein, quelle histoire :D

J'me suis déjà faite coincée par ledit portillon et c'est vraiment pas agréable non plus, mais surtout t'as l'air bien ridicule coincé entre deux mondes comme ça :D

Du coup j'ai toujours peut quand j'passe maintenant :p

Quant au dos, ben c'est la merde aux heures de pointe vi :( Mais ça a dû passer maintenant j'espère :)